Angoulême (Charente) Les chauffeurs de bus excédés en grève

Vendredi 27 octobre, il n’y a pratiquement pas eu de bus de ville à Angoulême. Une grève très suivie accompagnée d’un piquet de grève a exprimé la colère des chauffeurs. Au cours d’une assemblée, les chauffeurs ont dit leur mécontentement d’une réorganisation qui a débuté en septembre (dénommée Möbius) et qui s’est avérée largement défaillante : circuits aberrants , horaires impossibles à tenir, bus articulés inadaptés aux virages serrés, bus flambant neufs qui tombent en panne, et tensions avec le public qui s’ensuivent.

Beaucoup d’esbroufe et des moyens dépensés et gaspillés, sans que jamais l’avis des travailleurs des bus ou des usagers n’ait été pris en compte !

%d blogueurs aiment cette page :