Discours de soutien aux chronopost d’alfortville (par jeune pour une renaissance communiste en France)

Bonsoir camarades, je vous passe le bonjour de mon organisation, le Pôle de Renaissance Communiste en France.

Cela fait déjà 6 mois que vous êtes en lutte, alors qu’on vous faisait travailler à partir de 3h du matin, pour un salaire de 600 euros par mois, avec des cadences infernales et sans protections. Vous vous êtes mis en grève par volonté d’être traités dignement.

Vous avez trouvé porte close devant Chronopost, Mission intérim, Derichebourg et même la préfecture de Créteil, quand bien même vous apportiez Sms et photos pour prouver l’existence de votre travail. Vous avez fini par ouvrir un peu la préfecture et nous sommes derrière vous pour que vous soyez enfin tous régularisés.

Mon organisation soutien votre lutte et appelle à la satisfaction de toutes vos revendications, dont la principale, la régularisation de tous les Chronopost, mais aussi à ce que :

  • Tous les travailleurs sans-papiers de France soit régularisés,
  • Un accès aux soins et à la scolarité pour les migrants,
  • L’augmentation du salaire de tout le monde, français comme immigré, afin de rappeler au patronat qu’il ne peut pas se servir de la main d’œuvre immigré comme d’un moyen pour pressurer le coût de la main d’œuvre française,
  • Abolir les lois anti-immigrés prisent par les différents gouvernements et frapper durement les réseaux d’immigration clandestine.

Vous avez dénoncé le fléau de la sous-traitance et l’exploitation accru de la main d’œuvre sans papier par le patronat français, mais il faudrait parler d’un autre ennemi des peuples : l’impérialisme.

Lesdits migrants qui viennent en France et qui font l’objet des menaces de l’extrême-droite, ne sont pas là par plaisir, mais parce que leurs pays sont pillés. Qui peut ignorer que l’Afrique joue le rôle d’arrière-cour des gouvernements français et qu’y sévissent plusieurs entreprises avides, comme Total et Bolloré, faisant main basse sur les ressources, vidant les pays de leurs subsistances, et de leurs forces vives, contraintes à l’émigration.

Qui peut aussi oublier que cette domination économique est couplée d’un volet militaire, lorsqu’on voit ce qui se passe au Mali, où le gouvernement français joue sur la stratégie du chaos pour garder le pays sous son emprise, ou la destruction de la Libye, livrée désormais à l’esclavage le plus horrible.

En tant qu’organisation communiste, nous soutenons votre combat, à la fois parce qu’il se bat contre l’exploitation de l’homme par l’homme, mais aussi parce qu’elle est une lutte internationaliste et anti-impérialiste.

Longue vie à votre lutte !

Tristan-JRCF

Par jeune de renaissance communiste en France : lien de l’article

%d blogueurs aiment cette page :