Philippine : La révolution armée vient de devenir la plus pertinente face au régime américano-dutérien

Le régime américano-dutérien est à court d’astuces dans son désespoir de forcer la Nouvelle armée populaire (NPA) à la cooptation et à la capitulation. Le mouvement révolutionnaire de Negros ne se laisse pas appâter par les pourparlers de paix localisés. Les Forces armées des Philippines (AFP) et la Police nationale philippine (PNP) sont humiliées et le Bgén Benedict Arevalo, de la 303e brigade de la 303e brigade, a le visage si rouge avec les erreurs de ses troupes. Ils ont mis au point plusieurs stratagèmes erronés tels que de fausses capitulations, de fausses rencontres, de fausses nouvelles, de fausses accusations et de fausses preuves contre des dirigeants de masse et des groupes progressistes. Il n’y a plus personne pour croire leurs mensonges et, comme toujours, ils se tournent vers la force brute.

Et voici le Bgén Eric Vinoya qui dirige la Force opérationnelle interarmées – Nègres et, à coup sûr, les seigneurs de la Force opérationnelle provinciale pour mettre fin au conflit armé communiste local des Nègres orientaux et occidentaux. Comme son commandant en chef Duterte, il promet une main de fer en détruisant les fronts de guérilla de l’île de Negros. Mais tout ce que cela signifie, c’est une loi martiale intensifiée et plus brutale de facto à Negros.

Vinoya affirme avec arrogance que les Négrenses réclament à grands cris la fin du conflit communiste local, mais ne parvient pas à comprendre que le régime américano-dutérien dont il est l’homme de main ne fait que justifier le conflit armé par sa tyrannie, sa trahison, sa tromperie et la corruption massive des coffres du peuple. Comme tous les régimes passés soumis à la domination des Etats-Unis, Duterte n’a fait qu’aller plus loin en léchant les bottes des Etats-Unis et cherche aussi la faveur de la Chine, mettant les Philippins dans une situation très traître.

Laissez-moi corriger Vinoya. Il est vrai que les gens en ont assez des atrocités, mais elles ne sont perpétrées que par les troupes fascistes dont vous faites partie. Les crimes de l’AFP/PNP commis au service de la classe dirigeante des grands compradors et seigneurs terriens sont profondément gravés dans l’histoire des Philippines et dans l’esprit du peuple. Les Nègres savent que vous êtes à la tête d’une machine terroriste et fasciste qui a fait des ravages dans leurs communautés en leur faisant perdre leurs familles, leurs maisons et leurs moyens de subsistance. Sous le règne de terreur de Duterte, le nombre de morts politiques à Negros a dépassé la centaine et des milliers ont été terrorisés. Il n’y avait pas d’autres bouchers aussi fiers de se reconnaître dans la mise en œuvre des sanglants Oplan Sauron 1 et 2 que l’AFP et le PNP.

Vinoya menace que la FOI Négros frappe durement les rebelles. Le NPA est prêt à faire face à ces attaques. En tant que véritable armée populaire, la NPA lancera des offensives tactiques pour combattre et défendre le peuple. Contrairement aux FAP/PNP, non seulement le peuple nous soutient sans faille, mais il se bat avec nous. Il s’agit en fait d’une guerre populaire. L’AFP/PNP échouera encore et encore, tandis que le mouvement révolutionnaire et le gouvernement démocratique populaire continueront à se renforcer.

Bgén Vinoya, ce que vous devez comprendre, c’est qu’avec la pourriture du régime Duterte que vous défendez avec acharnement, la révolution armée menée par le Parti communiste des Philippines vient de devenir très pertinente.

Ka Juanito Magbanua
Porte-parole du commandement Apolinario Gatmaitan
NPA Negros Island

Par redspark : lien de l’article

%d blogueurs aiment cette page :