Soutenons Hervé Ossant, secrétaire de l’UD CGT 93, stop aux arrestations politiques. (Par pole de renaissance communiste)

Après les poursuites lancées contre le secrétaire de l’UD CGT des Bouches du Rhône, maintenant c’est le responsable de celle de Seine Saint Denis, arrêté le 31 octobre de façon violente par la police de Macron. Son crime, avoir tenu une banderole pour la défense des services publics, pendant la visite de propagande du 1er ministre Philippe. La répression, les arrestations politiques, c’est cela la méthode et la politique du régime Macron.

Le premier ministre vient faire des « annonces » dans le 93 mais ne souhaite pas entendre les revendications de la cgt. Nous exigeons la libération de notre secrétaire départementale ! #PolicePartoutJusticeNullePart30612:44 – 31 oct. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité329 personnes parlent à ce sujet

Message de soutien au camarade Hervé Ossant par le Pôle de Renaissance Communiste en France – Commission nationale Luttes et PRCF-93

Jusqu’où ira le régime Macron dans la criminalisation de l’action syndicale et dans la fascisation rampante de la vie politique ?

La commission nationale luttes du PRCF et l’association départementale du PRCF-93 apportent leur total soutien à Hervé Ossant, responsable de l’UD-CGT de Seine-St-Denis qui a été arrêté à l’issue d’une charge policière contre une manifestation syndicale.

Son crime de lèse-majesté est d’avoir osé contester dans la rue les ministres macronistes en visite-éclair dans le 93. Pour accompagner électoralement les maires PS qui s’acoquinent avec le parti présidentiel à l’occasion des municipales, ces ministres feignent de jeter quelques miettes à ce département sinistré alors que leur politique maastrichtienne de casse sociale et nationale (dévastation du produire en France, du logement social, des services publics, métropolisation des communes ouvrières…) plonge la majorité des habitants du 93 dans les difficultés de tous ordres, et pour certains d’entre eux, dans la misère.

Le PRCF et son organisation départementale exigent la libération inconditionnelle d’Hervé Ossant et appellent le mouvement populaire à se mobiliser massivement en novembre et en décembre contre l’euro-casse en marche de notre pays par ce gouvernement de contre-réformes (retraites, euro-privatisations, services publics, etc.) et d’arasement des conquêtes sociales de notre peuple.

Pour le PRCF,

  • Jo Hernandez, responsable national Luttes
  • Michel Cohen, secrétaire du PRCF-93

Par pole de renaissance communiste en France : lien de l’article

%d blogueurs aiment cette page :