Villeurbanne : Débrayage à General Electric

 Pour dénoncer le transfert des activités de montage de GE Villeurbanne vers Aix-les-Bains, transfert  qui concerne une centaine de salariés, un débrayage de deux heures avait lieu mercredi 2 octobre, qui a réuni la plupart d’entre eux.

     En sachant que la grande majorité n’est pas disposée à partir et que le site d’Aix-les-Bains est lui-même en pleine restructuration, personne ne se fait d’illusions sur les suites qui vont être données. Ce seront des licenciements plus ou moins contraints, des départs à la retraite anticipés ou des départs « volontaires ».

     Au cours de la réunion qui s’est tenue le 2 octobre à Villeurbanne entre syndicats et direction, cette dernière est restée très évasive sur l’avenir, ne s’engageant sur rien… Les travailleurs sont prêts à se serrer les coudes et à se faire entendre, car ils n’ont plus grand-chose à perdre

%d blogueurs aiment cette page :